Pourquoi voyager en Chine ?


Pourquoi voyager en Chine ?

Article Invité

La Chine est une destination idéale pour tout type de voyage, que ce soit en solo, en amoureux, en famille ou entre amis. Cette contrée est une terre de contraste qui propose des attractions adaptées à tous les goûts. Les routards pourront, par exemple, y explorer un patrimoine historique riche et diversifié. Ils trouveront d’innombrables musées, temples, parcs et marchés typiques. Lors de la visite de ces sites d’exceptions, les touristes apprendront une histoire authentique et fascinante. En outre, durant les séjours Chine, la découverte de la culture chinoise est incontournable. En effet, celle-ci s’avère être l’une des plus riches au monde. Elle figure parmi les attraits majeurs sur ce territoire. D’ailleurs, ces arts sont divertissants et passionnants. Les globe-trotters y trouveront des jardins chinois, des arts martiaux tels que le Kung Fu, des musiques traditionnelles ainsi que des calligraphies.

Admirer des architectures impressionnantes


Le territoire chinois est reconnu pour son architecture particulière qu’elle soit ancestrale ou moderne. En effet, elle dispose de nombreux monuments pittoresques ainsi que des structures réalisées avec un style authentique. Lors d’un séjour en Chine, les globe-trotters exploreront la Grande Muraille de Chine. Celle-ci est une jointure de plusieurs tronçons de murs qui ont été édifiés durant différentes époques, allant du IIIe siècle av-J.C jusqu’au XVIIsiècle. Ces fortifications ont été construites pour protéger la frontière nord du pays. Par ailleurs, les touristes pourront partir à la découverte de la Cité interdite. Cette dernière est le plus vaste complexe architectural de cette contrée. Elle s’étend sur une superficie de 72 ha. En outre, les routards visiteront d’autres sites comme le temple du mont Emei Shan, le palais de Potala, les grottes de Longmen, la forêt des pagodes, etc. Ils y trouveront également des villages de pierres, des Bouddhas géants, des barrages, des tunnels et des villes nouvelles.

Découvrir des merveilles naturelles exceptionnelles


Pendant un séjour Chine, les bourlingueurs auront l’opportunité de découvrir d’innombrables sites naturels hors du commun. En effet, de par son ampleur, ce pays bénéficie d’une grande diversité de paysages. Dans cette contrée, les touristes pourront parcourir de belles forêts, par exemple, la forêt karstique de Libo, la forêt de bambou de Shunan, la forêt d’azalée du mont Balma, etc. Par ailleurs, ils y apercevront des chutes d’eau magnifiques comme celle de Detian, de Tsangpo Badong, de Jiulong, de Hukou et de Nuorilang. Excepté cela, les aventuriers y trouveront d’autres joyaux naturels tels que des montagnes, notamment les 3 montagnes sacrées de Daocheng, le mont Wuyi, le mont Longhu, le mont Emei, le mont Danxia, le mont Taishan, etc. En outre, le territoire chinois abrite des déserts surprenants, des forêts de pics, des gorges, des grottes, des lacs, des littoraux, des montagnes et des prairies.

Internet Chine Revue de l'internet chinois

Le gouvernement chinois veut livrer bataille contre Wikipedia


Le gouvernement chinois veut livrer bataille contre Wikipedia

Un projet de haute qualité du gouvernement chinois

La Chine prépare pour l’année prochaine, le lancement de sa propre version d’encyclopédie nationale dans le but de concurrencer Wikipedia.
Wikipedia est bien entendu également disponible en Chine, cependant une partie de son contenu est censuré à la population.



Les organisateurs déclarent avoir engagés plus de 20 000 chercheurs issus d’universités ou d’instituts sur ce projet qui écriront sur pas moins d’une centaine de diverses thématiques créant ainsi quelques 300 000 sujets d’environ 1000 mots chacun.
Contrairement à la page Wikipedia, cette encyclopédie sera créée par des chercheurs sélectionnés dans des universités publiques plutôt que de laisser la création de contenu ouverte à tous. Ce choix étant fait pour offrir aux internautes une qualité d’articles et un contenu irréprochable.

L’encyclopédie de Chine « n’est pas un livre, mais une grande muraille de culture » précisait au début du mois d’avril  Yang Muzhi, éditeur principal du projet et président de l’association chinoise de distribution de livres et périodiques.
Mr Yang a clairement défini Wikipedia comme étant l’un de ses concurrents, et déclarait dans le même temps que la Chine subissait une pression du monde entier quant à la production nécessaire de sa propre plateforme en ligne qui aurait pour but de « guider l’ensemble de sa population » (terme qui pourrait être pris comme instruire ou influencer).


La mainmise de l’Etat sur l’information dans le pays.

Cette encyclopédie nationale avait été une première fois publiée en 1993 sous format papier avec le soutien de chercheurs, puis ré éditée une seconde fois en 2012 mais avait néanmoins essuyé de nombreuses critiques. Fruit du gouvernement, celui ci était accusé d’avoir omis, voir, arrangé certains sujets pour des raisons politiques.
Le concept d’une version en ligne a été approuvée depuis 2011, mais n’a pu être commencé que récemment.

Le projet a pour vocation de permettre à l’Etat d’entrer en concurrence directe avec les entreprises locales qui ont d’ores et déjà lancés leur propre encyclopédies en ligne tels que Baidu, Qihu 360 et bien sur la plus grande plateforme du secteur qu’est Wikipedia.
Les internautes du territoire chinois ont accès au contenu de Wikipedia, toutefois, certaines recherches sensibles comme le Dalai Lama ou encore le président Xi Jinping leur sont bloquées.

Le désire d’information en Chine oblige les internautes à passer par Wikipedia, recherche numéro 1 sur le web, les obligeants à utiliser ces outils anti-censure, appelés VPN, que l’ont retrouve de plus en plus dans le pays et qui menacent l’autorité du gouvernement central.
Ce projet a donc pour objectif « d’attirer plus d’internautes vers du contenu approuvé par l’Etat » soutenait auprès de la BBC Taha Yasseri, chercheur à l’Oxford Internet Institute.

Le gouvernement Chinois influencera t-il tout de même les sujets qui seront présentés dans cette nouvelle édition de l’encyclopédie chinoise ? Une question qui reste pour l’instant sans réponse.
Certains chercheurs invités à prendre part à ce projet estiment, en priorité,que l’encyclopédie a grand besoin de réactualiser ses données afin de ré-ouvrir le rideau occultant la situation réelle de la société chinoise sur divers sujets aussi bien au niveau social qu’économique, politique et culturel.


Internet ChineRevue de l'internet chinois

La Chine devient le 2e plus grand marché publicitaire du Monde


En Chine, le deuxième marché publicitaire le plus important au monde, 57% des dépenses publicitaires seront consacrées à Internet cette année, selon GroupM. Mais le nouveau rapport indique également que la croissance ultra rapide de la Chine dans les dépenses numériques perd de la vapeur, car presque tout le monde dans les zones urbaines a maintenant un accès numérique et l'ère d'un nombre massif de nouveaux utilisateurs qui se précipitent en ligne arrive à sa fin. Dans l'ensemble, les dépenses publicitaires en Chine devraient voir une croissance annuelle en bonne santé de 7,8% en 2017, atteignant 84,4 milliards de dollars, selon le GroupM de WPP. L'estimation de croissance en 2016 était similaire, à 7,9%.


Pendant des années, l'explosion de l'adoption par Internet en Chine a contribué à la croissance de la puissance dans la publicité numérique. Le pays comptait 731 millions d'internautes à la fin de l'année dernière, soit plus de la moitié de la population chinoise, selon les chiffres chinois officiels. C'est un nombre énorme, plus du double de la population entière des États-Unis. source

Internet 57% des dépenses publicitaires 

Environ 57,2% des dépenses publicitaires en Chine vont vers Internet cette année, contre 19,4% il y a cinq ans, soulignant à quel point l'écosystème en ligne de la Chine s'est développé. La part numérique de la Chine est beaucoup plus élevée que la moyenne et se limite à la Suède, qui consacre 59,6% de ses dépenses aux points de vente numériques. Globalement, GroupM s'attend à ce que le numérique représente un tiers des dépenses publicitaires globales cette année. Aux États-Unis, le plus grand marché publicitaire mondial, les dépenses numériques devraient être de 30,9% du marché cette année.
Comme la Chine est en ligne, embrassant le commerce électronique, la vidéo en ligne et l'application polyvalente WeChat, la publicité numérique a explosé; Par exemple, en 2012, les dépenses publicitaires en ligne ont augmenté de 46,8% par rapport à l'année précédente. La croissance est encore solide, mais elle n'est plus aussi dramatique, et les dépenses numériques devraient augmenter de 21,5% en 2017. Même dans la santé, les dépenses sont orientés High Tech et Digital 

Un marché Internet Grandissant

"La population en ligne de la Chine est 30 fois plus grande aujourd'hui qu'elle ne l'était en 2000", a déclaré le groupe "This Year, Next Year" pour la Chine. "Mais les taux de pénétration de l'internet dans les zones urbaines sont proches de la saturation et on peut s'attendre à une faible croissance suite à l'afflux de nouveaux internautes". Le mobile continue d'être fort. Dans la Chine accrochée aux smartphones, Internet mobile "deviendra le moteur principal propulsant les dépenses publicitaires sur Internet dans le futur", indique le rapport. Environ 95% des internautes chinois sont entrés en ligne via des appareils mobiles à la fin de 2016, selon les données officielles du gouvernement chinois.
Internet Chine Revue de l'internet chinois

lire aussi :

  1. http://internet-chine.blogspot.com/2017/05/40-des-chinois-achetent-sur-des-sites-e.html
  2. http://internet-chine.blogspot.com/2017/02/le-marche-de-la-publicite-en-plein-boom.html



40% DES CHINOIS ACHÈTENT SUR DES SITES E-COMMERCE CROSSBORDER


40% DES CHINOIS ACHETENT SUR DES SITES ECOMMERCE CROSSBORDERS


Les ventes de commerce électronique sont passées de 30 milliards de dollars à 85,76 milliards de dollars de 2014 à 2016. Comme le montre le tableau ci-dessous, il y a de plus en plus d'acheteurs en ligne. En 2014, ils étaient 20% à acheter en ligne alors qu'ils étaient 40% en 2016.

source http://www.marketing-chine.com/chine/40-chinois-achetent-sites-e-commerce-crossborder


Un phénomène qui n'est pas prêt à arrêter Un développement massif est prévu pour le commerce électronique transfrontalier en Chine pour les années à venir. D'ici à 2020, on estime que plus d'un quart de la population achètera des produits étrangers en ligne. Capture d'écran 2016-07-13 à 11.45.52 La plus grande entreprise de commerce électronique d'Alibaba et la boîte de consultation Accenture ont prédit que les ventes de produits importés et exportés devraient être multipliées par 10 fois les 5 prochaines années et atteindre ainsi 245 milliards de dollars en 2020.

POURQUOI ACHETER DES PRODUITS ÉTRANGERS EN LIGNE EN CHINE?


NOUVELLES PLATES-FORMES POUR VENDRE DES PRODUITS ÉTRANGERS Il existe de nombreux sites de vente en ligne en Chine offrant des produits importés. En 2014, Alibaba a lancé Tmall Global et JD ont lancé JD dans le monde en 2015, permettant leurs produits en ligne en Chine. Ainsi, les produits importés sont facilement accessibles aux Chinois. En outre, les commerçants qui vendent BtoB sur ces sites sont vérifiés et autorisés avant leur mise en ligne, de sorte que les consommateurs ont plus de confiance dans ces plates-formes. via
Selon Jack Ma, «le commerce électronique est de plus en plus mondialisé et il transforme la façon dont le commerce se déroule. Avec la création de eWTP, nous et nos partenaires créerons l'infrastructure pour permettre aux PME et aux jeunes entrepreneurs de réussir dans cette ère des technologies de l'information. L'annonce d'aujourd'hui a ouvert une porte d'entrée au succès mondial pour les petites entreprises dans les deux pays. Nous espérons que de plus en plus de pays et de PME du monde entier bénéficieront de règles plus équitables. "
En Mars de cette année, Alibaba Group a créé le premier e-hub à l'étranger dans le cadre de l'eWTP avec MDEC. Les initiatives convenues comprennent la création d'un centre de réalisation électronique près de l'aéroport international de Kuala Lumpur, une plate-forme unique de services de commerce transfrontalier en ligne unique, la coopération en matière de paiement électronique et de financement et le développement de la formation en e-talent qui appuiera La transformation prévue de la Malaisie en une économie numérique.

Alibaba a fait des progrès sur plusieurs fronts depuis lors. Alibaba Cloud participera aux initiatives du Super Corredor Multimédia de Malaisie, avec un centre de données planifié en Malaisie cette année et un programme de certification pour les techniciens locaux, afin d'aider les PME locales à réussir à l'ère numérique grâce à des technologies telles que les grandes données et Internet of Things (IoT).
source Agency

Internet Chine
Revue de l'internet chinois

Emmanuel Macron s'adresse aux Français en Chine

Mes chers compatriotes, 

Votre vote les 22 et 23 avril derniers a représenté 20% des voix me séparant du Front National. À travers ce vote, vous avez clairement exprimé le choix de l’ouverture face au repli sur soi, celui du patriotisme face au nationalisme.

Néanmoins, je ne ferai pas acte de triomphalisme. Les résultats de ce premier tour ont révélé une France plus que jamais divisée, qui ne se sent plus représentée par la classe politique. Mon devoir, désormais, est de rassembler et de m’adresser à toutes les Françaises et les Français, au-delà des partis et des choix de chacun(e) au premier tour.

Les 6 et 7 mai prochains, deux visions de la France et de sa place sur la scène internationale vont s’offrir aux Français. D’un côté, le choix d’une France ouverte, fière de ses talents et de sa diversité, dans une Europe plus forte et plus juste. De l’autre, une France isolée, préférant se tourner vers le passé plutôt que d’affronter rassemblée les défis de l’avenir. Madame Le Pen souhaite interdire la double nationalité, sortir de l’espace Schengen et supprimer le droit du sol. Nous souhaitons une France capable d’attirer les talents autant que de les exporter, en facilitant le retour des Français de l’étranger et en améliorant leur inclusion dans la vie citoyenne nationale grâce notamment à la dématérialisation totale des démarches administratives.

Le week-end prochain, les Français ont rendez-vous avec l’Histoire. Nous avons besoin de votre mobilisation. N’oublions pas que le pire n’est pas impossible et que l’abstention est notre plus grand ennemi. Plus que jamais, votre vote sera crucial pour faire triompher les valeurs de la République et permettre à la France de les porter fièrement à l’international. Je vous attends nombreux pour exprimer la direction que vous souhaitez donner à notre pays.

Je compte sur vous.
Emmanuel Macron

Internet Chine Revue de l'internet chinois

Le gouvernement chinois part en guerre contre les VPN

La Chine a lancé une campagne pour "ranger" les fournisseurs de services Internet, en ciblant notamment un logiciel qui donne accès à des sites étrangers bloqués dans le pays, tels que Facebook ou Google, d'après l'AFP.
Le Parti communiste en Chine (CCP) est un rendu inaccessible. Une censure qui pèse particulièrement sur les activités des entreprises présentes dans le pays. Pour contourner le blocage, beaucoup, comme les individus, utilisent des réseaux privés virtuels, souvent appelés réseaux privés virtuels (VPN).

Les VPN en Chine

Les VPN peuvent être trouvés sur Internet ou sur les magasins d'applications de téléphones intelligents en ligne. De nombreux intellectuels et dissidents chinois utilisent également des VPN pour publier sur Facebook, Twitter ou YouTube depuis l'intérieur du pays. (VPN) ", a déclaré le ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information le dimanche. Le marché des fournisseurs d'accès a augmenté rapidement et les «premiers signes du développement anarchique apparaissant, créant un besoin urgent de réglementation», ont justifié le ministère.

731 millions d'internautes en Chine

Cette campagne de «mise en ordre» durera jusqu'en mars 2018, at-il dit. Xi Jinping, président de l'Académie chinoise des sciences. Au Forum économique mondial à Davos, en Suisse, M. Xi a déclaré que la Chine garderait sa porte ouverte. La Chine compte le plus grand nombre d'internautes au monde, contre 731 millions à la fin de 2016 (+ 6,2% en un an), a annoncé dimanche le Centre d'information Internet (CNNIC), une agence internet gouvernementale.

lire aussi la promesse 

 Internet Chine
Revue de l'internet chinois

Internet Chine

Je suis chinois et j'ai monté ma boite en informatique en France.
J'ai crée ce blog pour vous faire partager ma passion, tout ce qui touche au High Tech.


Si comme moi, vous aimez bien les news High Tech, n'hésitez pas a me faire partager tout cela.

J apprécie les commentaires...et si j'ai le temps j'y répondrais.



Nombre total de pages vues